Capture D’Écran 2018 06 04 À 06 23 29
iStock

Les trois règles d’or pour bien utiliser ta crème solaire

par Eva Grau

4 JUIN 2018

Beauty

Un écran solaire, oui. Mais pas n'importe comment ni quand. Suis les conseils avisés de Véronique Chesney, du centre de formation Swiss Beauty Training, à Lausanne.

Pour profiter au maximum de ton écran solaire, il y a des principes immuables auxquels il ne faut pas déroger. Véronique Chesney, formatrice référente aux métiers de la parfumerie et de la cosmétique chez Swiss Beauty Training, à Lausanne, te donne ses conseils.

De ton phototype, tu tiendras compte

«Il faut savoir qu’on n’a pas tous la même quantité de mélanine. Or, c’est elle qui prescrit si l’on est plus ou moins sensible au soleil. Une peau claire n’aura pas les mêmes ressources qu’une peau mate en matière de protection contre les UVB. Ce sont eux qui font bronzer et provoquent les coups de soleil. En revanche, par rapport aux UVA, qui sont responsables des allergies et du vieillissement de la peau, on est tous logés à la même enseigne. Qu’on soit très noir ou très blanc de peau, le corps ne sait pas gérer les UVA. Il faut savoir que les crèmes solaires naturelles ou bio ne contiennent que des filtres minéraux qui restent en surface et ont un effet réfléchissant les rayons de soleil. Mais ces derniers n’agissent que sur les UVB. Par contre, ils laissent passer les UVA.»

Une crème adaptée à ta nature de peau, tu choisiras

«Le mieux, c’est de se faire conseiller par une professionnelle qui pourra dire quel type de crème convient, selon que l’on a une peau sèche ou grasse ou selon le degré d’exposition au soleil. Plus la peau a besoin de lipides, plus la crème devra être onctueuse. On ne met pas non plus le même produit en été ou en hiver. Les textures de type crème onctueuse ou cold cream sont plus riches, donc auront un effet occlusif car elles protègent aussi contre le froid. La peau peut aussi être déshydratée sans être sèche, si l’on ne boit pas assez, ou à cause de pollution, l’environnement, le stress... Même une peau grasse peut être déshydratée.»

Au bon moment, tu te crèmeras

«Le produit a un temps d’action. Une très haute protection va perdre de son efficacité avec le temps. Mettre trop de protection solaire le matin sachant qu’on va ensuite au bureau et qu’on ne s’exposera qu’à midi en mangeant sur une terrasse, ça ne sert pas à grand-chose. C’est quand on estime qu’on va s’exposer qu’il faut se protéger. Aujourd’hui, il existe des produits de type spray sec, par exemple, et de petit format qu’on peut prendre avec soi. On peut les vaporiser par dessus le maquillage. Les produits ont évolué avec le rythme de vie de la femme, qui bouge et qui ne se contente plus de s’exposer au soleil sans rien faire.»

On te suggère aussi...

As-tu aimé cet article?

  • :(
  • J'adore! no Data :(
  • Hahaha! no Data :(
  • Wouah! no Data :(
  • Triste no Data :(
  • En colère no Data :(
  • J'adore!
  • Hahaha!
  • Wouah!
  • Triste
  • En colère