Tattoo Graphique 1
iStock / Photomontage D. Luna

Le détatouage, ça laisse des traces

par Eva Grau

13 JUIN 2018

Health

Le détatouage est en hausse, notamment grâce à l'arrivée de lasers dernier cri. Cette tendance a aussi entraîné l'apparition de méthodes moins chères, mais plus risquées pour la peau. Trois dermatologues genevois nous expliquent pourquoi il est important de bien réfléchir avant de prendre sa décision.

L’envie d'un tatouage, c’est comme l’envie d'une glace: ça te prend surtout en été. Toi, tu as fait le tien à Koh Samui, il y a des années de ça. Un idéogramme chinois sur la cheville. Joli, discret. Sauf qu’aujourd’hui, ton tattoo, tu ne peux le voir en peinture. Rassure-toi, tu n’es pas la seule à vouloir l’effacer. Le détatouage, et les techniques pour le faire, ont le vent en poupe.

Tattoo Graphique 7
iStock / Photomontage: D. Luna

Calque d'un tattoo. New York 2018

Deux fois plus de femmes

Au Forever Institut, spécialisé en lasers dermatologiques, à Genève, les demandes de détatouage ont augmenté de 300% depuis le début des années 2000. Selon le Dr Luigi L. Polla, directeur du cabinet, les femmes sont deux fois plus nombreuses (70% des demandes). Elles sont aussi plus jeunes: «L’âge moyen des femmes qui se font détatouer chez nous est de 25 ans. Chez les hommes, c’est 35 ans», précise le dermatologue.


«Le nombre de personnes tatouées a beaucoup augmenté ces dernières années. Or, quand il y a des effets de mode, la mode finit par passer… Statistiquement, entre 30 et 50% des personnes tatouées regrettent leur geste dans les semaines ou les mois qui suivent», estime, pour sa part, le Dr Joachim Krischer, dermatologue chez Laserdermato, à Plan-les-Ouates (GE).

Tattoo Graphique 3
iStock / Photomontage: D. Luna

Calque d'un tattoo, New York 2018.

Détatouages plus grands

Dans son cabinet, le Dr Krischer a, lui aussi, remarqué une nette hausse. La récente arrivée sur le marché de nouveaux lasers, plus efficaces et qui n’endommagent pas la peau, a sans doute aussi boosté la demande. «Depuis qu’on a de meilleures machines, nos patients s’enhardissent pour des détatouages plus grands», poursuit le dermatologue.


«Les lasers de nouvelle génération, dits «picoseconde», travaillent avec un temps d’impulsion très court, ce qui divise par deux le nombre moyen de séances et le temps nécessaires. Ils permettent aussi d’éliminer des couleurs jusqu’ici totalement résistantes, comme le vert, le bleu et le jaune», confirme Maurice Adatto, dermatologue au Centre Skinpulse.

Tattoo Graphique 4
iStock / Photomontage: D. Luna

Calque d'un tattoo, New York 2018.

Acide lactique: attention, danger!

Si le Dr Adatto n’a pas constaté de boom des détatouages dans son cabinet, il note en revanche, comme ses deux confrères, une recrudescence des patients venant le consulter après un détatouage réalisé à l’acide lactique. Les centres utilisant cette technique sont en plein essor, particulièrement en Europe. Or, l’acide lactique laisse des traces. «Ce produit dissout le pigment mais aussi tout ce qu’il y a autour, provoquant des cicatrices», dit le médecin.


«Contrairement au laser qui s’attaque spécifiquement aux particules d’encre, l’acide lactique enlève le tatouage par un effet de peeling profond, confirme le Dr Luigi L. Polla. Nous avons déjà eu des patients qui se sont retrouvés avec des cicatrices monstrueuses à la suite de ce type de traitement. Le dessin apparaissait toujours, mais en négatif.»

Tattoo Graphique 8
iStock / Photomontage: D. Luna

Calque d'un tattoo, New York 2018.

Un long processus

D’où l’importance de bien réfléchir avant de faire le tatouage et aussi avant de prendre la décision de l’enlever. D’abord, parce que cela coûte entre 10 et 50 fois plus cher d’effacer un tatouage que de le faire. Ensuite, parce qu’un tatouage ne se gomme pas en une seule fois. «La plupart des gens n’ont pas conscience de la difficulté que cela représente, explique Maria Gonzalez, spécialiste laser chez Forever Institut. Ils pensent qu’en deux-trois séances, c’est fini.»

On te suggère aussi...

As-tu aimé cet article?

  • :(
  • J'adore! no Data :(
  • Hahaha! no Data :(
  • Wouah! no Data :(
  • Triste no Data :(
  • En colère no Data :(
  • J'adore!
  • Hahaha!
  • Wouah!
  • Triste
  • En colère